Aérodrome de Saint-HubertL'aérodrome de Saint-Hubert

L'aérodrome de Saint-Hubert

présente de nombreux atouts qui permettent de lui espérer un avenir à long terme :
  • il est situé dans un espace aérien non contrôlé, contrairement à la plupart des régions limitrophes. Il s’agit d’un élément recherché par l’aviation de loisirs et par les activités de vol à voile notamment ;
  • il bénéficie de conditions aérologiques favorables à la pratique d’activités comme le vol à voile, ceci expliquant l’implantation de plusieurs clubs sur le site. Il accueille ainsi chaque année les championnats de Belgique de cette activité sportive ;
  • il se situe au cœur de la région touristique importante qu’est l’Ardenne, entre les vallées de l’Ourthe, de la Semois et de la Lesse, et s’accroche à une Ville qui dispose d’une image et d’une notoriété importantes ;
  • il se situe dans un cadre environnemental et paysager d’exception, sur un plateau partagé entre vastes forêts et zones humides (fanges, tourbières…). Les nombreux statuts (Natura 2000, zone humide d’intérêt biologique, réserves naturelles domaniales,…) dont bénéficie l’environnement proche du site en sont l’illustration.
  • il groupe différentes fonctions et de multiples opérateurs concourant à son attrait : hôtel-restaurant-brasserie, atelier de maintenance et de réparation d’aéronefs, clubs actifs dans l’écolage, dans l’organisation de manifestations, d’incentives et d’activités touristiques.
Trois axes du redéploiement
  1. Augmenter la dynamique aéronautique et donc le nombre de mouvements aériens, en soutenant les activités et acteurs existants et en suscitant la venue de nouvelles activités et de nouveaux opérateurs.
  2. Faire de l’aérodrome un outil de développement touristique en lien avec le bassin de vie dans lequel il s’inscrit (attractions, hébergement, activités ...).
  3. Développer l’activité économique, la création de valeur ajoutée et l’emploi en lien avec l’activité aéronautique pour compléter les activités présentes aujourd’hui.